La popularité de JavaScript connaît une progression rapide. Il a, d’ailleurs, dernièrement, été nommé parmi les « meilleurs langages de programmation à apprendre », par IBM. On peut l’utiliser des côtés client et serveur, et il permet de concevoir des interfaces de qualité, d’enrichir les applications web avec de nombreuses fonctionnalités, de traiter des pages web en temps réel et bien plus encore … .

Dans ce même temps, les frameworks JavaScript disposent de nombreux avantages pour le développement rapide d’applications web. Ils servent de « squelette » pour les applications monopage, permettent aux développeurs de moins se soucier de la structure de leur code ou de la maintenance, tout en se concentrant sur la création de leurs interfaces.

Les frameworks JavaScript apportent quelques avantages considérables

 

☄️ Gains en efficacité … : Les projets qui nécessitaient auparavant des mois et des centaines de lignes de code peuvent maintenant être réalisés beaucoup plus rapidement, avec des patterns bien structurées.
🔐 Sécurité … : les frameworks javascript majeurs sont configurés de façon sécurisée et sont portés par de grandes communautés, dans lesquelles les membres et utilisateurs jouent également le rôle de testeurs.
💰 Gains financiers … : la plupart des frameworks sont open source et gratuits. Comme ils aident les programmeurs à créer des solutions personnalisées plus rapidement, le prix final de l’application web est généralement plus bas.

Angular.js

Angular.js est l’une des premières références qui vienne à l’esprit lorsque l’on parle de « framework JS ». Avec React.js, ils constituent « les deux grands » du monde des frameworks JavaScript. Les développeurs les comparent d’ailleurs souvent.

Angular a gagné en popularité depuis sa sortie en 2006. Il dispose de plusieurs versions et d’une vaste communauté de développeurs. Il utilise TypeScript comme langage de base, ce qui en fait un bon choix pour développer des projets d’envergure.

Angular.js dispose de nombreux avantages. Le codage et les tests sont très rapides et tous les changements effectués en back-end apparaissent instantanément dans l’interface utilisateur. Il est donc très facile de déceler d’éventuelles anomalies. Les développeurs apprécient également le fait qu’Angular regroupe une multitude de caractéristiques, utilisables en une vie entière de développement. La première version d’Angular est idéale pour les applications monopage, tandis que la seconde édition est conçue pour gérer tous les types d’applications, des applications mobiles, aux solutions professionnelles.

En revanche, Angular requiert de ressources matérielles plutôt puissantes, et de la motivation pour son apprentissage !

Pour résumer

Angular.js :

 

  • S’utilise typiquement pour tous types d’applications ;
  • Est populaire dans le monde des développeurs, dispose d’une grande communauté, et de nombreuses ressources de travail ;
  • Dispose de nombreux outils facilitant le travail d’équipe ;
  • Est adapté pour mettre en place des prototypes ou solutions rapides, efficaces et de tailles variées ;
  • Dispose de mises à jour régulières apportées par Google ;

Ils utilisent Angular …

… et nous l’utilisons pour vos projets !

React.js

D’un autre côté, React.js a fait ses preuves, lors de sa sortie, en 2013. Sa technologie de rendu était alors vraiment innovante et changeante.

Fondamentalement, React n’est pas un framework, c’est plutôt une librairie JavaScript. Contrairement à Angular, et dans un monde « Model-View-Controller », il n’a rien d’autre que « View », mais il est tout à fait possible d’ajouter des fonctionnalités par soi-même. Par exemple, on utilise souvent React.js, avec Redux, une bibliothèque open-source JavaScript de gestion d’état, pour applications web.

React est utilisé comme une plateforme pour de nouveaux frameworks, pas seulement pour JavaScript. Les frameworks basés sur React peuvent être utilisés pour toutes les tâches. Par exemple, « React Native » est utile pour créer des applications multi-plateformes et « React VR », comme son nom l’indique, est adapté aux sites disposant de réalité virtuelle.

React est plus facile à apprendre et à utiliser qu’Angular, mais demeure relativement complexe. La possibilité d’intégrer React à n’importe quelle architecture et de choisir des composants supplémentaires est incroyable mais parfois difficile. La communauté React est très active, et dispose de plus de 1200 contributeurs sur Github.

Pour résumer

React.js :

 

  • A connu une croissance exponentielle ;
  • Est plus simple à apprendre qu’Angular ;
  • Dispose de nombreuses ressources accessibles en ligne ;
  • S’utilise typiquement pour tous types d’applications, mais demeure plus adapté à la conception d’applicatifs dynamiques, et requérant de hautes performances ;

Ils utilisent React

Ember.js

Ember est un framework JavaScript généralement utilisé pour des applications web et des sites web riches en fonctionnalités complexes. Il porte des applications web très connues, comme Netflix, Kickstarter ou LinkedIn. Le module Fastboot.js fournit un rendu côté serveur rapide, ce qui améliore les performances des interfaces utilisateur exigeantes.

Ember se base sur des utilitaires de génération de code, qui facilitent le travail des développeurs. Ce framework a gagné une communauté en ligne massive et continue d’obtenir des mises à jour régulières, ce qui en fait un outil très convivial. Il propose un data-binding bidirectionnel, comme Angular.js, en gardant la Vue et le Modèle synchronisés en permanence.

Il est, de plus, plutôt facile à maîtriser, et propose de nombreuses ressources accessibles en ligne.

Pour résumer

Ember.js :

 

  • Est très stable en termes de performances, se charge et fonctionne vite  ;
  • S’utilise typiquement pour des single-page-apps, mais est adapté aux applications complexes et riches en fonctionnalités ;
  • Permet un data-binding dans les deux sens ;

Ils utilisent Ember

Vue.js

Vue.js est un data-binder représentant une sorte de fusion des meilleures caractéristiques présentées par Angular et React. Le data binding bidirectionnel, le rendu côté serveur, le mode CLI, et le support de la syntaxe JSX en option sont quelques fonctionnalités notables de Vue.js.

Vue.js un framework JavaScript simple. Après une lecture de la documentation, il présente tous les outils nécessaires, dès la première prise en main, contrairement à React. Open source, il est, selon les statistiques de GitHub, l’un des trois frameworks JS les plus populaires. En terme de rapidité et de performance, Vue.js est certainement l’un des meilleurs frameworks JavaScript.

Pour résumer

Vue.js :

 

  • A connu une rapide adoption et popularité ;
  • Est plutôt léger et rapide à prendre en main ;
  • Est doté d’un rendu rapide et donc de très bonnes performances ;
  • S’intègre parfaitement avec d’autres librairies JS ou des projets existants ;
  • Est adapté aux applications d’envergure importante, ou aux single-page apps ;

Ils utilisent Vue

Meteor.js

Meteor a rapidement été considéré comme un framework « perdu d’avance », dès sa sortie en 2012. Mais, il s’est récemment  démocratisé, et sa communauté se développe désormais plutôt rapidement. Meteor est plus qu’un framework, c’est une plateforme complète avec serveur, gestion de base de données et outils pour le développement backend et frontend.

Meteor est très adapté pour les applications en temps réel comme pour des tchats/messageries (Slack, Viber …). Ce n’est donc pas pour rien qu’il s’appelle … Meteor ! Tous les changements dans la base de données sont transmis à l’interface utilisateur immédiatement, sans latence causée par la réponse du serveur, ou différents langages … . Il couvre également tous les cycles de développement.

Metor.js utilise Node.js comme base, et comprend ses propres packages et son repo. « Atmosphere.js« .

Pour résumer

Meteor.js :

 

  • Est une plateforme fullstack pour le développement d’applications web et mobiles (intégration avec Apache Cordova) ;
  • Permet de développer et tester en temps réel ;
  • Est très adapté à la conception d’applications fonctionnant en temps réel ;
  • Permet de coder des applications mobiles avec le même code source que les web-apps ;
  • Est adapté aux applications plutôt légères et nécessitant une réactivité importante ;
  • Supporte les bases de données MongoDB ;

Ils utilisent Meteor

Sources

Logo « NBC » : Source – Logo « Intel » : Source – Logo « ABC News » : Source – Logo « Netflix » : Source – Logo « PayPal » : Source – Logo « Feedly » : Source – Logo « Discourse » : Source – Logo « LinkedIn » : Source – Logo « Pagekit » : Source – Logo « TED » : Source – Logo « Vice » : Source – Logo « GitLab » : Source – Logo « Workpop » : Source – Logo « Astronomer » : Source – Logo « Mixmax » : Source – Logo « Angular » : Source – Logo « React » : Source – Logo « Ember » : Source – Logo « Vue » : Source – Logo « Meteor » : Source Une infographie, pour compléter : ici

Photo d’illustration de la publication : Jonny Caspari via Unsplash. Jonny Caspari

Les articles que nous rédigeons sont le fruit 🍏 de plusieurs heures de dur labeur. Ainsi, nous vous serions reconnaissants de pas plagier nos travaux qui sont protégés par le droit d’auteur 📜. Toutefois, vous êtes libres de les partager ou de nous faire part de vos remarques.

Si vous avez trouvé une erreur sur cette page, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question, et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci 🙂 !

Top 5 des frameworks JavaScript
3 (60.53%) 152 votes

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :