Les habitudes changent ! Lesquelles ? Toutes. Constat plutôt généraliste. Mais il faut bien admettre que nos comportements privés et professionnels évoluent. Cette mutation intervient même pour les plus basiques d’entre eux.

Eh oui. Avouez-le, vous avez déjà pris votre petit-déjeuner en tête à tête avec … votre smartphone. Certains d’entre-vous ont peut-être déjà joué au babyfoot avec leur CEO … entre deux réunions. Moins facile à avouer, vous portez un casque audio en travaillant « juste pour le bruit de fond », car le doux et mélodieux son de votre open space, lui, vous angoisse 😱.

La liste des mutations que connaissent nos générations -digitales (Y, Z …)- est longue. Une des plus flagrantes est certainement celle de LA co-mmuni-cation. Qu’elle soit textotée, e-mailée, Tweetée … ces nouveaux usages font place nette et ridiculisent -presque- signaux de fumée et autres pigeons nomades.

 

Une jeune pousse prometteuse

Côté chiffres

Certains entrepreneurs ont su saisir cette révolution pour en faire un atout. Puisque nous ne communiquons plus totalement « comme avant », ils ont créé SLACK : une plateforme de communication aux lignes modernes.
Collaborative et réactive, elle est spécialement adaptée aux entreprises. Slack est « au cœur du travail ». Cela pose les fondements d’une ambition qui pèse maintenant plusieurs milliards de dollars. Leur objectif : se montrer cool et tendance aux yeux des start-up, mais pas seulement.

En effet, n’importe quelle entreprise peut créer un espace de travail privé sur Slack, et y inviter tous ses collaborateurs, qui peuvent ainsi échanger des messages entre eux, à la manière d’un tchat.
Du coup, aujourd’hui, le phénomène Slack, c’est plusieurs millions d’utilisateurs uniques à travers le monde et des centaines de milliers d’entreprises (des start-up aux multinationales) clientes (Trivago, PayPal, LVMH …). L’ascension de cette entreprise donne le vertige. Des levées de fonds considérables (plusieurs centaines de millions de dollars) aux partenariats imposants, on n’arrête plus la licorne* quand elle est lancée !

*se dit d’une start-up valorisée à plus d’un milliard de dollars.

Côté technique

Ce n’est pas tout. Slack est aussi à la pointe de la technologie. Dans les détails, il s’agit d’une application SaaS. Il est ainsi possible de se connecter à son workspace par le biais d’une simple URL (https://[votre-entreprise].slack.com), brandée et propre à chaque entreprise, accessible depuis un navigateur web. L’installation d’un logiciel sur votre ordinateur est donc facultative (mais Slack fonctionne également en standalone sur un PC ou Mac). Les applications Android ou iOs font également très bien leur travail, et permettent aux employés de rester connectés et proches de leurs équipes, n’importe où, n’importe quand. Autant dire que vous n’aurez plus l’excuse de ne pas avoir vu la dernière invitation à l’afterwork entre collègues organisé le soir même !

Qu’en est-il du pricing ? Plusieurs formules existent, dont une de base, gratuite, qui limite l’accès aux 10 000 derniers messages échangés. Sachez aussi qu’il est possible de passer des appels vidéo. Individuels uniquement dans la version de base, ils s’étendent aux groupes et permettent les partages d’écrans pour les versions payantes. Slack en premium mise sur la sécurité d’entreprise et intègre, notamment, la prise en charge du Single Sign On (SSO). La plateforme permet une gestion accrue des utilisateurs, des exports de données et propose une assistance réactive.

 

Avec IDFOR, abonnez-vous à un forfait Slack payant avant le 31 décembre 2018 et bénéficiez d’un avoir de 100$ !

 

La jeune pousse a choisi de développer sa plateforme avec le framework Electron. Ce projet open source permet de développer des applications natives avec des technologies web comme JavaScript, HTML et CSS en se basant sur Chromium et Node.js. Sachez qu’Electron est une référence déjà utilisée pour faire tourner des applications comme Skype, Flow ou encore le très connu Discord.

logo du framework electron

Le logo du Framework Electron.

 

Slack : une nouvelle façon de travailler en équipe

Jonglez avec des options de communication

Slack s’organise de la même façon qu’un bureau. Des propriétaires, des administrateurs (gestionnaires de membres), des équipes composées de membres et même des invités. La plateforme est née dans la même génération que Facebook et Twitter, et s’avère donc très social media (intégration de Giphy pour donner vie aux messages, partage intelligent de Tweets, fils « d’actualités » …). Chacun peut personnaliser son profil, publier un statut et s’abonner à des chaînes. L’idée est de permettre aux différentes parties prenantes d’échanger plus rapidement et naturellement qu’avec des systèmes traditionnels ou des boîtes mail.
Ici, pas de tracas de configuration Pop ou Imap pour synchroniser vos messages et notifications sur vos différents appareils.

Les chaînes sont des fils de discussion thématiques, comme des salles, où plusieurs collaborateurs sont réunis et échangent ensemble. Ces channels fluidifient et assouplissent les échanges en allant dans le sens du partage d’informations et de contenus (pièces-jointes, liens …) instantané. Les chaînes publiques sont ouvertes à l’ensemble de l’espace de travail et symbolisées par un #hashtag, elles sont facilement accessibles par une recherche dans Slack. En revanche, pour échanger dans une chaîne privée, un membre doit être invité pour pouvoir participer à la discussion. Ces dernières sont indiquées par des icônes en forme de verrou  dans la barre latérale (qui centralise tous les échanges sous forme d’onglets).

Un formatage clair

Toujours dans sa logique sociale, Slack permet de mentionner des utilisateurs dans des fils de discussion grâce au « @ » précédant leur nom d’utilisateur, ou même d’accoler des likes  et autres smileys de réaction à des messages d’autres membres.

Par ailleurs, les messages privés fonctionnent en one-to-one ou sous forme de groupes. Les messages sont faciles à mettre en forme, dans le but de les rendre plus clairs :

Par exemple : Chez *IDFOR*, nous _adorons_ Slack !   –>>   Chez IDFOR, nous adorons Slack !
Les listes fonctionnent aussi :

slack-liste-puces-idfor-solutions

        Exemple de liste numérotée/à puces dans un message.

 

Les messages facilitent -eux aussi- grandement le partage de documents (textes, images, audio, vidéo …). Ces documents sont tous indexés et archivés sur les serveurs de Slack. Nous en parlions précédemment, la recherche est un des grands atouts de cette plateforme, qui mise beaucoup dessus :

« Searchable Log of All Conversation and Knowledge »
Un acronyme qui résume l’ambition d’indexation et de recherche intelligente proposée par Slack.

 

Le moteur de recherche intégré propose plusieurs options avancées et des opérateurs prédéfinis (from: / to: / in: / after: / before: / on: / has:). Ceux-ci permettent de filtrer les personnes, les channels, les groupes, ou les types de documents recherchés.

Transformez Slack en couteau suisse

Slack n’est pas juste une plateforme de messagerie d’entreprise. C’est un véritable outil collaboratif, orienté projet et productivité. En effet, un des gros points différenciants de l’application est son intégration avec des services cloud mondiaux très connus. Plus de 1500 aujourd’hui. Sont proposés, par exemple des connecteurs avec des logiciels métiers (Salesforce, SAP …), d’autres messageries (Skype …) ou avec des services de stockage (Google Drive, Dropbox …).

Slack s’adresse aussi au monde du développement informatique (nous sommes assez concernés!). Nous parlions de mise en forme de texte, un peu plus haut. Le code inline est largement valorisé par les snippets, qui s’insèrent dans les fils de discussions et prennent en charge la coloration syntaxique ! Un formatage utile pour partager du code et résoudre un petit bug entre développeurs.

un exemple de code CSS inline sur Slack - IDFOR Solutions

Exemple d’ajout de code dans un message.

Ça ne s’arrête pas là. Vous pouvez connecter votre Slack à GitHub, dans le but d’obtenir les dernières notifications (issues, pulls, statuses, commits, deployments …). Toujours dans une logique projet, vous pourrez lier votre espace à Trello, Wrike ou Google Agenda, par exemple.

 

 Un exemple d'intégration de Google Agenda dans Slack - IDFOR Solutions

  Lorsque vous ajoutez une application à Slack, les fonctionnalités majeures vous sont rappelées synthétiquement dans un encadré.

 

Une évolution constante

Slack s’ouvre au monde …

L’équipe communique très bien sur le fait que Slack soit en permanente évolution, et qu’elle pourra accueillir en son sein d’encore nombreuses possibilités d’intégration tierces. Les API Slack sont ouvertes et permettent aux développeurs de créer des applications compatibles. Les fonctionnalités envisageables sont les suivantes :

  • Envoyer des notifications à l’intérieur de Slack ;
  • Créer des interactions conversationnelles avec de bots ;
  • Intégrer des boutons d’action au sein des messages ;
  • Lire et écrire des données grâce aux API Web, RTM, Events ;
  • Se connecter à des applications en OAuth, Sign in with Slack … ;

… et le monde s’ouvre à Slack ?

Nous n’avons aucun doute sur le fait que Slack soit en train de conquérir toujours plus de nouvelles entreprises et équipes. L’application officie très bien comme un intelligent mélange de Skype, Facebook Messenger, Google Hangouts avec un réseau social d’entreprise comme Taskworld ou Facebook Workplace. En revanche, certains lui reprocheront des commandes pas toujours intuitives pour les non-informaticiens ou la rapide surcharge de contenu pouvant avoir lieu si vous suivez trop de chaînes et recevez trop de notifications.

Comme toute bonne chose, à utiliser de façon modérée et sans excès ! 😉

Sources :

https://slack.com/intl/fr-fr/
https://electronjs.org/
https://electronjs.org/apps
https://get.slack.help/hc/fr-fr/articles/115004071768-Qu-est-ce-que-Slack-
https://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/medias-et-telecommunications/slack-parmi-les-nouvelles-licornes/604415
https://get.slack.help/hc/fr-fr/articles/232289568-GitHub-pour-Slack
https://slackhq.com/from-tokyo-to-tallahassee-target-to-ticketmaster-slack-is-where-work-happens
https://api.slack.com/slack-apps
Image d’illustration de l’article par Pankaj Patel sur Unsplash.

.

 

Les articles que nous rédigeons sont le fruit 🍏 de plusieurs heures de dur labeur. Ainsi, nous vous serions reconnaissants de pas plagier nos travaux qui sont protégés par le droit d’auteur 📜. Toutefois, vous êtes libres de les partager ou de nous faire part de vos remarques.

Si vous avez trouvé une erreur sur cette page, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question, et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci 🙂 !

Slack, plus qu’une messagerie, un outil pour vos projets !
5 (100%) 8 vote[s]

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :